Accueil -> L'internet selon St-Denis -> Site internet -> Tourisme, voyages, sorties ->

Dans sa course à travers falaises de craie et forêts de hêtres, la Seine ne cesse de surprendre avec ses désopilantes manières de long serpent oisif. La « Sequana » de César, la « Sekoanas » de Ptolémée, la « Séquoine », la « Saine » au XVIème est devenue la Seine par une bizarre coquetterie linguistique. Fougueux par le passé, assagi avec l’âge, la Seine s’est admirablement forgée une réputation de grande parmi les plus grands fleuves du monde. Suivez le guide…. un site très intéressant et bien fait.